« 3,5 milliards de dollars‎ de paiements mobiles par PayPal | Accueil | Forte croissance du paiement mobile en Chine »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pierre Métivier

Bonjour,

Quatre points rapides

1 - Tout en ne remettant pas en cause les qualités de la solution Tagattitude, l'utilisation du terme NFC 2.0 (tm) est quelque peu trompeuse. Tout en reconnaissant que l'acronyme NFC signifie "Communication en Champ Proche", et que la solution Tagattitude est de la communication en champ proche, le choix du terme sert uniquement à surfer sur la visibilité du NFC type RFID et peut semer la confusion après des consommateurs.

2 - "elle fonctionne sur tous les smartphones et n'oblige ni l'utilisateur ni un commerçant de se doter d'un lecteur NFC. Il suffit de télécharger l'application TagPay du côté utilisateur, et de d'interfacer sur l'API proposée par TagPay du côté commerçant."

Ce "Il suffit coté commerçant" est également trompeur. Si seulement c'était si simple de s'interfacer avec l'API de TagPay, que ce soit un TPE ou un terminal RATP.

3 - La solution n'émule qu'une toute petite partie des fonctionnalités permises par le NFC. Ce serait intéressant de savoir comment la solution va fonctionner pour ouvrir une porte d'hôtel ou valider un ticket de transport.

4 - Les spécifications du NFC sont développées par le NFC Forum regroupant un grand nombre d'industriel. La solution Tagattitude est propriétaire.

J'arrête là. C'est dommage que la communication autour de ce produit techniquement réussi, se positionne sur un créneau qui ne peut être le sien (l'universalité), avec des arguments faible et un nom (NFC) destiné à troubler les consommateurs et à surfer sur un succès à venir du vrai NFC.

Cordialement
Pierre Métivier
blog Avec ou sans contact http://sanscontact.wordpress.com


Philippe

Je laisse le soin aux intéressés de répondre sur le choix du terme NFC qui surfent en effet sur la tendance actuelle mais qui n'est pas mal vu ...

Ce qui me plait essentiellement dans cette solution c'est son caractère assez simple comme l'est sur un autre registre la solution Square qui connaît un véritable succès. Pour l'usager je ne vois aucune difficulté à télécharger une application plutôt que de s'équiper d'un téléphone doté d'une technologie encore trop peu déployée.
Du côté du commerçant, je vous rejoins complètement car la difficulté de la création d'un réseau d'accepteurs réside surtout sur la capacité commerciale à le constituer plus que sur des considérations technologiques.

Tagattitude

Bonjour,

Je me permets de reprendre les points du commentaire de Pierre Métivier;

1. Le terme NFC signifie, de fait, maintenant dans le grand public "Sans Contact". Ainsi, décidant d'appeler cette nouvelle technologie NFC2.0, l'idée n'est pas de créer une confusion qui n'a aucun intérêt en soi mais plutôt de faire comprendre facilement aux utilisateurs qu'il s'agit d'une techno sans contact.
2. La prise des interfaces que nous mettons à disposition de nos partenaires développeurs est effectivement très simple. Il s'agit d'échange XML et nous pouvons dire que c'est très simple, en tout cas pour un développeur d'application Web ou Smartphones.
3. Vous ne connaissez pas assez nos solutions et je vous invite à regarder de plus près notre site Web les découvrir : http://www.tagattitude.fr/en/products/other-markets
Un exemple concret et déployé pour les ouvertures de portes dans plusieurs hôtels aux US : www.openways.com.
Nous avons de nombreuses applications autour du transport en cours de développement.
Plus généralement, disons que nos solutions permettent de faire TOUT ce que NFC permet plus l'interaction avec Internet ce que NFC ne fait pas.
4. C'est très juste. Mais c'est le monde du web. Certaines techno propriétaires deviennent parfois un usage commun. Nous sommes dans une logique d'ouverture en mettant à disposition un service Web à l'intention des développeurs.

Nous ne fournissons qu'une technologie. Ce n'est qu'une brique qui permet aux fournisseurs de solutions d'imaginer des services innovants.

En espérant avoir apporter des compléments à votre point de vue,
Cordialement,
Hervé Manceron.


Antoine L.

Le vrai NFC est celui qui sera adapté par les consommateurs. A ce titre il devra rendre les bons services sans lui coûter plus cher que ses moyens actuels. A ce titre la solution TAG semble pouvoir tenir ces promesses pour autant que des vendeurs/éditeurs de solution de paiement ou POS intègre la technologie et que l'écosystème soit en place pour qu'un même porte monnaie électronique puisse être débité pour différents usages. Les différents programmes NFC butent encore sur le partage de la valeur entre tous les acteurs. Et puis peut-on imaginer en 2011 le succès d’une solution de paiement qui passe à coté du paiement Web comme le NFC Classique ? Cette proposition NFC 2.0 est une réelle innovation puisqu’elle est découplée des circuits monétiques existants vieillissants et qu’elle offre la liberté de construire une offre nouvelle au delà de la brique technologique de base qu’elle offre.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

join our groups

Catégories

RSS news

MobilePaymentsToday.com News

The Paypers Headlines

solutions

-----------

Add to 
Google

Subscribe in Bloglines

Add to 
My AOL

Add to netvibes